Salut les Kiki! On se retrouve aujourd’hui avec un unboxing qui watatatatatatatatata sa maman en deux!

Forte de ses 35 ans d’existence, la série Hokuto No Ken -Ken le Survivant chez nous- a su se forger une solide réputation, de par son ambiance post apocalyptique, son esprit mature ainsi que ses combats tels un feu d’artifice d’hémoglobine (Ho ! La belle rouge !). Dans cet univers  Mad-Maxien, où règnent vies précaires et pillages incessants ; un homme, Kenshiro, héritier de l’école Hokuto Shinken et reconnaissable à ses 7 cicatrices, va s’avérer devenir plus ou moins malgré lui le sauveur de ces âmes perdues.

En France, produit d’une époque où l’achat d’animés Japonais en masse était plus prioritaire que le regard sur le contenu acheté, le téléspectateur lambda issu de la génération Club Do se souviendra surtout de ses doublages volontairement nanardesques; ayant été estimé qu’on ne pouvait décemment pas imposer ce déversement de violence à nous, chères têtes blondes, à 16h le Mercredi (L’heure idéale pour un grand verre de Banga et 2 Raider) entre Juliette je T’aime et Lucile Amour et Rock’n Roll. Cette série, si elle n’en est pas forcément le cas zéro, reste pour moi un modèle du genre quant à l’expansion de la censure, et beaucoup d’autres tomberont par la suite tel que l’excellent Muscleman.

Evidemment, comme tout Shônen populaire qui se respecte, Hokuto No Ken va être dérivé en de nombreux produits commerciaux, dont, cela coule de source, des jeux vidéo.
Si sur ce point précis, Dragon Ball reste un maître en la matière, Kenshiro n’est pas en reste puisquel’on ne décompte pas moins d’une trentaine de jeux vidéo adaptés de la série depuis 1986 !
Souvent décliné en beat them up, on y retrouve aussi quelques productions originales telles que des RPG, jeux d’aventure ou encore… des jeux de Pachinko !

Et là, vous l’aurez compris avec ce dernier type de jeu, je parle des opus Japonais… Mais qu’en est-il en France ? Honnêtement, sans connaitre l’exhaustivité des titres apparus dans nos contrées, je retiendrais surtout :
– Last Battle sorti sur Megadrive, édulcorant toute mention de la licence et des gerbes de sang
– Fist of the North Star : Ken’s Rage 1 & 2 sur PS3/Xbox 360 (Le 2 est aussi sorti sur Wii U au Japon), des Musõ très corrects

C’est pour cela qu’à l’annonce de la sortie Occidentale de Fist of the North Star Lost Paradise, réalisé par la team Yakuza, et donc un jeu façon Yakuza (Coucou unboxing précédent), ce jeu a tout de suite suscité mon intérêt.
Et faute d’avoir une PS4 collector Hokuto No Ken, une fois de plus réservée aux nantis Nippons, notre édition renferme tout de même quelques goodies… De quoi nous emmener au paradis ? Un déballage garanti 100% jeux de mots foireux !

Jeu sorti le: 2 Octobre 2018
Sur: PS4
Prix public: Environ 60€
Test JV.com 14/20: http://www.jeuxvideo.com/test/930900/fist-of-the-north-star-lost-paradise-une-epopee-heroique-un-brin-depassee.htm
Disponibilité de cette version PS4:
Amazon: https://www.amazon.fr/Fist-North-Star-Paradise-Kenshiro/dp/B07GW3QSK5/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1538501122&sr=8-1&keywords=lost+paradise
Fnac: https://jeux-video.fnac.com/a12811902/Fist-of-the-North-Star-Lost-Paradise-Edition-Kenshiro-PS4-Jeu-PlayStation-4?omnsearchpos=2
Auchan: https://www.auchan.fr/fist-of-the-north-star-lost-paradise-kenshiro-edition-ps4/p-c1065687
Micromania: http://www.micromania.fr/fist-of-the-north-star-lost-paradise-89836.html

Amazon, Fnac et Micromania proposent le jeu en stock pour 59,99€.
Le bon plan c’est Auchan, qui eux, et c’est là le bon plan, le propose à 44,99€! N’étant plus disponible en ce moment, je vous convie à guetter un éventuel restock si vous n’êtes pas pressé.

La boite

Une boite toute fine, ajustée aux dimensions du jeu PS4, elle mesure L=13,5cm x l=2cm x H=17,5cm.
Et cette dernière envoie directement du lourd en ayant sa face avant ajourée, laissant ainsi entrevoir une image lenticulaire du plus bel effet!
Le verso de la boite quand lui est intégralement traduit en Français, ça fait plaisir, agrémenté de quelques images du jeu. La mention en dessous de ces dernière ne laisse aucun doute; quitte à faire du Yakuza, autant le faire à 100% en ne laissant que l’Anglais et le Japonais comme seule alternative à la compréhension du jeu. 

Déballons maintenant cet boite à Nanto…
Le jeu (avec quelques surprises à l’intérieur)
La carte lenticulaire qui était visible en façade précédemment
4 cartes à l’effigie de certains personnages du jeu

Les cartes sont réalisée dans un carton à l’effet glacé, de très bonne qualité, et mesurant chacune L=13,5cm x H=17cm.
En Anglais, elles nous exposent des protagonistes et leur rôle dans l’histoire d’Hokuto no Ken. Personnellement je les trouve plutôt jolies.
La Carte lenticulaire, je l’ai déjà dit plus haut, est carrément belle, avec cet effet 3D caractéristique à ce type de carte vraiment bien fichu, elle nous montre un Kenshiro prêt à en découvre avec les multiples gages qui apparaissent en fond avec un bon effet de profondeur.

On pourrait croire que ça s’arrête simplement la, mais les morceau de Cookie Dough sont comme la glace: à l’intérieur.
En effet, dans la boite du jeu vient se rajouter des autocollants représentant 2 onomatopées typique de la série. Plutôt réalisés dans un papier fin, ils sont de bonne taille, soit environ L=10/12cm x H=6cm environ.
Vient ensuite le flyer avec le bonus en DLC, un “set de talisman”. Soit, on verra ça en jeu à quoi cela sert…
Puis… Surprise! Une notice?! Même si ça en a tout l’air, hélas, ce n’est pas le cas. Mesurant L=11,5cm x H= 13,5cm, ce petit livret ne contient que les mentions autour des garanties et des précaution d’usage… fausse joie!

Mais heureusement ce n’est pas tout! La jaquette du jeu est réversible, et autant dire que chez moi elle va rester avec cette magnifique jaquette alternative. Seul bémol: cette jaquette possède le même croquis que sur une des cartes précédemment montrées.

Conclusion

Kiki, presque 10 ans révolu, est caché sous le lit. On le sent inquiet et fasciné à la fois. Sa tête dépasse au travers des pieds du lit, son regard est captivé par la télévision. C’est Mercredi, jour du marathon Club Do hebdomadaire. Ken, le survivant de l’enfer martèle de ses doigts le torse et la tête de son ennemi. Kiki est très inquiet mais ne peut s’empêcher de regarder…
Aujourd’hui, presque 30 ans plus tard Kiki n’a plus (trop) peur! Par contre il est toujours autant fasciné…

Acheté chez Auchan au prix de 44,99€, cette édition comble toutes mes attentes.Je n’en attendais rien, et j’ai eu plus que ce que j’espérais. Pour peu que l’on aime la série (il faut plus aimer Hokuto no Ken que Yakuza tout de même), on ne peut pas passer à côté.
RDV sur le forum pour discuter de cette édition !